Attentat de Manchester : Emmanuel Macron prend des mesures pour la France

Publié le 23/07/2017
Catégorie : France

L’état d’urgence, mis en place depuis l’attaque terroriste de Novembre 2015, devait prendre fin en juillet, mais l’horrible attentat de Manchester a donné l’idée au Chef d’Etat français de repousser cet échéance pour le 1er Novembre.

Etat d’urgence

Depuis les mouvements terroristes dont la France a été victime en Novembre 2015, l’état d’urgence, une mesure de sécurité prise permettant au Ministre de l’intérieur et au préfet de restreindre certaines libertés sans passer par la justice et sans non plus engager les forces armées, est toujours appliqué. Son échéance a été reportée cinq fois depuis,  et dernièrement, elle devrait prendre fin le 15 Juillet 2017. Cependant, l’attentat de Manchester a soulevé l’idée du Président Macron de repousser encore une fois cette date jusqu’au 1er Novembre, selon l’Elysée.

Mesures hors d’état d’urgence

En dehors de cette alternative bien rôdée, « le Président de la République a aussi demandé au Gouvernement de proposer des mesures de renforcement de sécurité face à la menace terroriste ». Il attend donc que le texte législatif soit écrit ainsi que le vote de la loi pour que ces décisions soient effectives.

Soutien pour le Royaume-Uni

Dans cette réunion faite à l’Elysée, Emmanuel Macron a renforcé son soutien aux Britanniques dans ses propos. Le Conseil cherche actuellement les moyens d’aider ces derniers dans l’enquête sur l’attentat de Manchester, « il a étudié les implications de cette nouvelle attaque terroriste sur les mesures de protection mises en œuvre pour assurer la sécurité de nos concitoyens et contribuer à celle de nos partenaires européens », souligne le communiqué de la Présidence.

On attend prochainement, l’arrêté sur l’organisation du centre de coordination de services anti-terrorisme que le Président mis en place pour la réalisation de ses projets de défense.